<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=617884793552567&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Communication de crise et performance d’entreprise : Quid du contexte ?

Auteurs : Azzeddine Allioui, Houda Sniny

La mondialisation, la diversité des services et des produits, l’acuité concurrentielle actuelle et le développement croissant des économies, et bien d’autres facteurs, amplifient davantage les phénomènes de crise, ce qui pousse les entreprises à investir au service d’une vision ambitieuse tournée vers l’avenir pour anticiper les évolutions du monde et mieux en saisir les opportunités et en réduire les risques auxquelles sont confrontées.

Face à la conjugaison de plusieurs phénomènes omniprésents d’ordres institutionnel, politique, écologique, technologique, industriel, financier ou autres, et en prenant conscience de l’importance du changement constant de l’environnement dans le développement économique et financier, les entreprises tout secteur confondu, se trouvent menacées au risque de leurdisparition, puisque la crise apparaît à l’improviste. Cette transition fait que les organisations se confrontent devant la nécessité de s’inscrire dans un engagement d’interventions communicationnelles adaptées au contexte de crise, afin d’estomper les dégâts irréversibles survenus d’une crise.

Dans ce contexte instable, la communication de crise demeure un vecteur essentiel constituant un outil de gestion fondamental et efficace, dans la mesure où elle représente une interface entre les entreprises et leur public, qui leur permet donc de développer des liens d’entente et de proximité solidaires avec ces derniers et de se positionner dans leur environnement pour faire face à la crise.

allioui

Par ailleurs, il ne s’agit pas simplement de communiquer mais de s’impliquer dans la vision d’atteindre les objectifs stratégiques de ces entreprises. A cet effet, la communication de crise a pour rôle principal de préserver l’image de l’entreprise et le maintien de sa notoriété à l’égard des parties prenantes, ce qui devient donc la préoccupation primaire pendant toute la période de crise. Or, chaque cas de crise est unique par sa situation et ses circonstances et peut survenir à tout moment avec ou sans des signes, d’où la nécessité de la mise en place d’une communication préventive permettant de surveiller l’environnement interne et/ou externe de l’organisation, afin d’agir plus efficacement en situation de complexité et d’incertitude et de limiter les effets néfastes qui en découlent de la crise sur l’activité de l’entreprise.

Aussi, au-delà de ces circonstances, la crise est un évènement inattendu révélateur des dysfonctionnements, qui perturbent le fonctionnement normal de l’entreprise. A ce niveau, la communication de crise est déterminante pour l’entreprise, lui permettant d’informer son public touché par la crise et de limiter l’impact de la crise sur le fonctionnement de l’entreprise. En revanche, une communication de crise dite réussie peut changer la situation et transformer la crise en une opportunité positive de développement et un accélérateur de restructurations devenues inéluctables.

Articles récents

Tout savoir sur le Master Spécialisé Bac+5

Dans le paysage académique, les Masters Spécialisés jouent un rôle crucial en...

Le Programme Grandes Écoles, la formation phare des meilleures écoles de commerce

Maintenant que les préparations du bac sont derrière vous, il est temps de...